EUGENE CORNU

Da NAUTIPEDIA.
(Reindirizzamento da Eugene Cornu)

EUGENE CORNU.jpg

  • Eugène Cornu
  • 1903-1987

Prolifico architetto navale francese. Nel 1926 viene assunto da PAUL JOUET e ben presto diventa l'anima del cantiere. Oltre alla produzione presso il cantiere, di cui il modello di serie BELOUGA nel 1943 è stato maggiormente venduto (1000 esemplari), Cornu ha realizzato molte altre imbarcazioni anche con altri cantieri. E' lo zio di Andre Cornu, progettista della deriva 470-

STORIA

FLEET (CLICK)

costruiti in serie

  • Licorne, dériveur léger de 6 m, 1942
  • BELOUGA, 6.50 m dériveur habitable, 1943[1]
  • Mouette, croiseur de 7.60 m, une soixantaine d'unités
  • Ambriz, quillard 8.65 m, 1946
  • Bacrif, dériveur lesté 10.06 m, 1948[2]
  • Typhon, sloop "norvégien" de 10 m, une dizaine d'unités à partir de 1948
  • Bar, 8.20 m dériveur lesté, 1949[3]. Tirant d'eau 0.65 m. À l'origine gréé en houari, puis en marconi, construit à 120 exemplaires[4]
  • Mousse, dériveur léger 3.90 m, 1952, construit en contreplaqué puis en stratifié, environ 3000 unités[5]
  • Caneton 57, 5.05 m dériveur en stratifié, plusieurs centaines
  • 9m30 DL, dériveur lesté, 1958, une trentaine d'unités[6]. Le point de vue du propriétaire de Naïade IV dans la revue Bateaux [7].
  • 11.30 m DL, 17 unités à partir de 1958
  • Classe III 10.30 m, une quinzaine d'unités dont cinq chez Pichavant à partir de 1959

one off

  • Alain Gerbault, cotre construit chez Jouët, 1930
  • Arielle, vedette à moteur de Marin-Marie, 1935
  • JALINA, quillard 13.80 m, 1946[8] , construit à Sartrouville en 1946[9], "un des meilleurs yachts de course-croisière français"[10]
  • Danycan, 10.40 m quillard de course-croisière, 1949. En couverture de la revue Bateaux[11], restauration en cours[12] classé au monument historique en 2011
  • JANABEL, croiseur 17.60 m, 1951
  • Gilliat IV, quillard 5.50 J.I., 1952
  • Gillat V, quillard 5.50 J.I., longueur 9.57 m, construit chez Dossunet à Joinville le Pont en 1953- 1954 [13]
  • STRIANA, 12 m CR (longueur 18.10 m), construit en 1955 chez Silvant (Conflans-Ste Honorine)
  • Men Crenn, 9 m CR, longueur 13.70 m, arrière canoë, construit chez Pichavant (Pont l'Abbé)en 1955[14]
  • Hallali, 12 m CR construit chez Jouët en 1956
  • JABADAO, 8 m CR, longueur 12 m, construit en 1958 chez Jézéquel (Carantec)[15]
  • Voilier mixte, 26 m construit en 1959 chez Macario à Deauville
  • Talofa, 20 m chez Costantini (La Trinité sur Mer)
  • Eiger, 12 m, construit en 1961 chez Vandernotte[16]
  • Mad Fal, construit en 1965 chez Rameau (Etel)
  • ketch 15.35 m, quillard construit chez Meeusen, 1967[17]
  • GIANELLA II, construit chez Sangermani (Lavagna, Italie) en 1967

ABOUT

  • A la barre du Bélouga, Bateaux n° 13, juin 59
  • Bacrif, Bateaux n° 5, oct 58
  • Bar, Bateaux n° 5, oct 58
  • Le Bar, Les Cahiers du Yachting n° 98, janvier 1960
  • A la barre du mousse, Bateaux n° 20, janvier 1960
  • A la barre du DL 9m30, Bateaux n° 61, juin 1963
  • Bateaux n° 48, mai 1962
  • Plans dans Course-croisière de John Illingworth, page 129
  • http://www.bateautheque.com/bateau/?jalina
  • Le grand livre du Yachting, 1957, grande photo page 255
  • Bateaux n° 31, déc 1960
  • http://danycan.over-blog.fr/
  • http://5.50mji-gilliattv.over-blog.com/
  • http://www.pichavant.com/historique,30.html
  • Couverture de Bateaux n°21, février 1960
  • http://www.flickr.com/photos/yachteiger/sets/72157616398036040/
  • http://ayc.fr/ketch-classique-cornu-occasion-a-vendre-429